Le Meilleur Livre pour Apprendre à Dessiner

Pourquoi écrire un tel article alors qu’il existe une multitude de blogs sur les meilleurs livres de dessin?

Cet article a un but pratique, celui de déterminer quel est le meilleur livre pour apprendre à dessiner le corps humain. Mais vous avez sans doute deviné qu’un tel livre ne peut exister sous une forme unique. Le dessin est une activité bien trop complexe pour être réduite à un seul livre. Ceci étant, je pense que les livres de dessin ont toujours été des tentatives de s’imposer comme “la référence”. Chaque artiste donne à un moment donné son point de vue et espère ainsi se placer au sommet de la pyramide.

Dans cet article, je souhaite tenter une nouvelle démarche de généralisation limitée au dessin du corps humain. En effet, les technologies actuelles (vidéos, modèles 3D, etc..) me permettent de m’appuyer sur un champ plus large de ressources. Je déterminerai pour chaque compétence l’artiste qui a fait la meilleure proposition. Je reconnais que c’est aussi une vue partiale. Mais elle aura l’avantage d’être régulièrement mise à jour. L’élève pourra ainsi avoir dès le début une vue d’ensemble dynamique du champ des compétences.

Pour ceux qui cherchent un simple classement des meilleurs livres, je vous renvoie plutôt vers l’article : Les Meilleurs Livres pour Apprendre à Dessiner.

Quels sont les différents domaines dont traitent les meilleurs livres sur le dessin du corps humain?

Avant de déterminer quelles sont les meilleures références, nous devons lister les différentes catégories de compétences associées au dessin du corps humain. Celles-ci sont dans l’ordre :

  • Les premières marques
  • Le matériel
  • Le dessin d’observation
  • Comprendre la lumière
  • Le dessin du modèle vivant
  • La structure morphologique du visage
  • L’anatomie du visage
  • La structure morphologique du corps humain
  • L’anatomie du corps humain
  • La sculpture à usage des dessinateurs

Dans les paragraphes suivants, j’essaie d’expliquer ce que chaque catégorie doit contenir. Je donne également des critères pour reconnaître les mauvaises méthodes. Si vous souhaitez des références précises sur les meilleures ressources de dessin pour ces mêmes compétences, inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir mon guide.

Inscrivez-vous et recevez un guide gratuit!

* indicates required

Premières marques : pourquoi vous ne devez pas négliger vos premiers pas en dessin?

Cette section traite de la manière de tenir le crayon, de faire des traits et des tons. Vous ne devez pas négliger cette partie car vos succès dans les autres domaines en dépendront fortement. Je pense qu’il n’existe qu’une ou deux façon correctes de tenir le crayon. Le trait est en général très mal expliqué. Enfin, les tons demandent à être expérimentés dans un cadre pratique.

Le matériel à dessin : pourquoi un bon livre doit vous faciliter la tâche?

C’est une section également très importante. Là encore, la plupart des livres présentent une pléthore d’outils inutiles qui ne feront que retarder vos progrès. Vous avez besoin du nombre minimal d’outils. Ils devront être abordables et adaptés au dessin du corps humain. En somme, un bon livre doit vous faciliter la tâche.

Le dessin d’observation : pourquoi les livres abordent le sujet de façon maladroite?

De trop nombreux livres font l’impasse sur les techniques d’observation. Savoir mesurer est par exemple une compétence clé dans le dessin de statues ou de modèles vivants. Pour éviter de vous perdre, vous devez aborder le dessin d’observation par la copie de formes géométriques simples. C’est une étude à mener conjointement avec l’étude de la lumière.

Vous me direz que le problème au dessin d’observation est l’ennui généré par ce type de pratique. Les livres doivent donc trouver une façon ludique de vous présenter le sujet. Évitez donc les livres avec une approche trop scolaire.

Comprendre la lumière : combien de livres de dessin abordent correctement le sujet?

Il n’existe que très peu de livres sur la lumière à usage des artistes. En particulier, le traitement de la lumière appliqué au corps humain est inexistant. L’étude des objets en 3D demande une maîtrise avancée de la lumière.

Le dessin du modèle vivant : que dois décrire un livre pour vous permettre de simplifier cette pratique complexe?

La pratique du modèle vivant est la pratique la plus complexe qu’on puisse imaginer. Elle ne doit pas être menée sans étude des autres domaines listés ici. Une pratique du modèle vivant sans connaissances aboutira infailliblement à l’échec. Les écoles de beaux-arts ont la fâcheuse tendance d’ignorer cette dure réalité. Elles font poser les modèles dans des conditions déplorables et ne soucient pas de la progression de l’élève.

Un bon livre de dessin du modèle vivant devra donc avant tout faciliter la tâche de l’élève. Cela implique un certain nombre de connaissances pratiques. Voici un exemple de questions à se poser :

  • Comment avoir un dispositif simple pour faire poser le modèle?
  • Quelle lumière choisir et comment l’orienter?
  • Quelle durée pour les poses?
  • Comment faire poser le modèle le moins possible?
  • Quel dispositif pour l’élève?
  • Comment mesurer les proportions dans ce contexte?

La structure morphologique du visage et du corps : saviez-vous que la plupart des livres confondent anatomie et structure ?

La plupart des livres de dessin y compris les meilleurs confondent les notions de structure et d’anatomie. La structure concerne la géométrie des formes visibles du corps humain. C’est une étape indispensable pour simplifier les formes. Je pense que l’étude de la structure humaine est dans la continuité de celle des formes géométriques (dessin d’observation).

Les notions structurelles sont particulièrement importantes dans le cas du visage et du crâne. Elles sont donc indispensables à maîtriser pour l’art du portrait.

L’anatomie du visage et du corps : pourquoi vous avez intérêt à utiliser les ressources modernes pour mieux comprendre l’anatomie?

Je suis en désaccord avec la philosophie de la plupart des livres d’anatomie pour artistes. En effet, ceux-ci s’appuient presque exclusivement sur la théorie. Or, de la même manière que l’anatomie médicale, l’anatomie artistique est une histoire de pratique. Pour moi, l’élève doit sans cesse visualiser et mémoriser les éléments anatomiques en 3D. Les livres doivent donc être accompagnés de fragments réels d’anatomie, de vidéos d’explication et de modèles 3D.

La sculpture à usage des dessinateurs : pourquoi n’existe-t-il aucune ressource sur ce sujet?

Pour devenir un bon dessinateur, vous devrez avoir une pratique minimale de la sculpture. Je vous rappelle que cette pratique remonte aux anciens maîtres. Malheureusement, cette pratique est aujourd’hui très rare chez les peintres et dessinateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *